Nico  📝

SebL ✅
PaulineChess ✅

Ton premier tournoi

Tu peux très bien pratiquer les échecs en mode loisir, mais la plupart des joueurs deviennent vite accros à la compétition. Pour se confronter à des joueurs inconnus, pour le plaisir de retrouver des copains, pour mesurer ses propres progrès, ou pour toutes ces raisons à la fois.

Dans certains sports comme le tennis de table par exemple, il faut avoir atteint un certain niveau pour pratiquer la compétition. Pas aux échecs. Il existe d'ailleurs dans certaines régions des tournois réservés aux débutants. Il faut juste bien connaître les règles de déplacement des pièces, et savoir correctement les appliquer. En effet, après 2 coups illégaux, la partie est perdue ! Et perdre toutes tes parties parce que tu ne vois pas que son roi est en échecs, ça peut vite te saouler et te décourager de la compétition, ou carrément des échecs. Avant d'envisager la compétition, il faut donc avoir passé le stade où tu fais au maximum 1 coup illégal par partie. Si tu n'es pas certain de savoir ce qu'est un coup illégal, on te conseille cet article. Si tu débutes aux échecs, on t'invite fortement à essayer la compétition. Et si ça ne te plaît pas, eh bien au moins, tu le sauras.

Pour éviter que la peur de l'inconnu te fasse hésiter à t'inscrire à ta toute première compétition, on t'explique ici en long et en large comment ça va se passer. Le bandeau qui défile juste au-dessus te montre quelques photos prises pendant des tournois Jeunes. Ça ne te donnera pas une idée précise de l'ambiance, mais c'est mieux que rien. Pour faire simple, c'est sérieux pendant les parties, et plutôt amusant entre chaque partie.

Détail important, les tournois "amicaux" sont rares et les compétitions sont quasiment toutes officielles. Ça veut dire qu'elles sont homologuées. En France, les tournois sont homologués par la Fédération Française des Echecs (FFE) et sont donc réservées aux joueurs licenciés dans un club. Si tu as appris à jouer sur internet ou en famille, et que tu souhaites pratiquer en compétition, c'est donc le moment de pousser la porte du club le plus proche de chez toi !

Autre détail : dans les parties de compétition, le temps de réflexion est compté grâce à une pendule. Avant de t'inscrire à ton premier tournoi, il faut avoir appris à jouer avec une pendule. C'est dans le club dont on vient de parler que tu apprendras à utiliser de telles pendules.

Les tournois d'échecs

Principe

Les tournois sont un type de compétition où tous les participants jouent un certain nombre de parties, chaque partie contre un adversaire différent. Une partie gagnée rapporte un point (une partie nulle rapporte un demi-point), et à la fin, celui qui a le plus de points a gagné. Parce qu'il est fréquent que plusieurs joueurs totalisent le même nombre de points, il existe des systèmes pour départager ceux qui ont le même nombre de points. Les différents systèmes de départage sont un peu trop compliqués pour être expliqués ici. Ils intéressent surtout ceux qui espèrent gagner un prix, et ce qui n'est pas ton cas, a priori. Ça viendra ...

Rondes et cadences

Le moment où tous les participants jouent leur première partie s'appelle la première ronde. Une fois que tout le monde a fini de jouer sa première partie, on passe à la ronde n°2 etc. Un tournoi est caractérisé par son nombre de rondes, c'est le nombre de parties que tu vas jouer.

Il existe différentes vitesses de jeu, qu'on appelle cadences. Tu trouveras dans cet article tout ce que tu as besoin de savoir sur les cadences. La lecture de cet article prend 7 minutes. Pour faire très très court, il y a, en pratique, des

Le premier tournoi que tu feras sera probablement un tournoi de parties rapides, avec un nombre de rondes compris entre 4 et 8, il durera donc une demi-journée ou une journée entière.

Classement Elo

La force d'un joueur d'échecs se mesure par son classement Elo. En tant que débutant, tu ne dois pas te soucier de ce classement, puisque tous les autres joueurs sont censés être plus forts que toi. Mais si tu veux en savoir plus, tu peux lire cet article.

Sache simplement que pour les besoins de l'organisation du tournoi, on va t'attribuer un classement provisoire qui se termine par 99 et qui dépend de ton âge. Tu seras ce qu'on appelle un non-classé. Ne prête pas attention au Elo provisoire qu'on te donne, il ne signifie rien d'autre que le fait que tu es un non-classé. Si tu as un classement provisoire de 1099, et que tu joues contre un joueur classé 1040, il va probablement te battre parce qu'il faut déjà savoir bien jouer pour obtenir un premier classement.

Quand tu regardes l'annonce d'un tournoi, tu t'aperçois qu'il y a souvent, en réalité, plusieurs tournois lors d'un seul évènement. Par exemple, un tournoi principal (appelé, typiquement, tournoi A) et un autre tournoi (appelé alors tournoi B) réservé aux joueurs de moins de 1500 Elo. Si tu débutes, et que tu t'inscris par mégarde au mauvais tournoi, l'organisateur te proposera de changer de tournoi, pas de panique.

Système suisse

Les compétitions d'échecs sont très fréquemment organisées selon ce qu'on appelle le système suisse, et c'est important de comprendre comment ça fonctionne. Tu trouveras dans cet article tout ce que dois savoir sur ce système. Voilà en bref ce que tu dois en retenir :

Maintenant qu'on a vu les grandes lignes d'une compétition, on va descendre dans le détail des opérations.

Avant le tournoi

Affiche Vitre 2019

Il faut savoir repérer, sur une annonce de tournoi, les informations essentielles. Voici un exemple d'affiche, sur laquelle tu peux cliquer pour zoomer. On va décrypter ce qui a besoin de l'être.

Lieu, date et heure de début sont évidemment importants. L'année n'est pas toujours indiquée puisque les tournois ne sont jamais annoncés plusieurs années à l'avance.

Une adresse de site web est souvent indiquée, tu y trouveras les renseignements qui pourraient ne pas apparaître sur l'affiche, et notamment le règlement complet.

Les modalités d'inscription sont importantes. Pour certains tournois, il est possible de s'inscrire sur place, en arrivant. Pour d'autres une préinscription est obligatoire, généralement à partir d'un formulaire sur le site web, ou par courrier électronique.

Les frais d'inscription sont toujours indiqués sur l'affiche, ils sont fréquemment 50% inférieurs pour les jeunes. De plus en plus souvent, il est possible de prépayer l'inscription en ligne.

Les annonces indiquent le niveau d'homologation des tournois. En France, jusqu'en 2020, on trouve des tournois homologués FFE, et d'autres homologués FIDE. Les tournois FFE ne comptent que pour le Elo national alors que les tournois FIDE comptent pour le Elo FIDE. En tant que débutant tu n'as pas à t'intéresser à ce détail, et à partir de 2020, la différence disparaît.

Le pointage, c'est le fait de confirmer ta présence le jour même, juste avant le début du tournoi. C'est aussi l'occasion de régler les frais d'inscription si tu n'as pas prépayé. L'heure limite de pointage est indiquée dans l'annonce ou dans le règlement du tournoi. Quand elle est indiquée dans l'annonce, l'heure de la première ronde peut ne pas être précisée. Il y a souvent la queue pour pointer, arrive 20 ou 30 minutes avant l'heure limite de pointage. Si tu arrives après l'heure limite, tu ne seras pas refoulé, mais tu commenceras à la ronde n°2.

⚠ Avoir payé le tournoi à l'avance ne t'autorise pas à arriver à l'heure de début de la première ronde. Tout le monde doit pointer !

L'annonce d'un tournoi indique souvent s'il y a une buvette, un stand sandwich et/ou un espace pour pique-niquer. Si tu prévois d'acheter un sandwich sur place, sache qu'il est fréquent de devoir le commander avant une certaine heure, parce que l'organisateur préparera les sandwiches à la demande. Quand c'est le cas, l'organisateur préviendra en début de tournoi. Le temps de pause déjeuner est en général trop court pour aller dans un restaurant classique. Un fast-food, à la limite... Mais garde en tête que la recette de la buvette contribue à financer le club organisateur. Y acheter ton repas sera plus profitable au jeu d'échecs que d'aller chez Mc Do.

Avant la première ronde

Peu après la fin du pointage, l'arbitre affiche la liste des participants. Assures-toi que ton nom y figure, une mauvaise manip ou un oubli, ça arrive. Si ton nom n'y est pas, pas de panique, trouve l'arbitre ou l'organisateur et dis-lui que tu ne vois pas ton nom sur la liste des participants, il fera le nécessaire. Pendant que tu regardes la liste, profites-en pour regarder le nombre de participants.

Utilise les quelques minutes avant la première ronde pour te familiariser avec les lieux. Repère les différentes zones de la salle de jeu si elle héberge plusieurs tournois. Si c'est le cas, repère la zone qui te concerne. Trouve la table n°1 et regarde le numéro de table le plus élevé, c'est sûrement près de cette dernière table que tu joueras, puisque tu débutes. Un indice : le numéro de cette est égal à la moitié du nombre de participants, parfois un peu plus, quand l'organisateur a prévu de la marge.

À un moment l'arbitre annoncera qu'il a affiché les appariements. Si tu rates cette annonce, tu sauras que les appariements sont affichés quand une foule s'agglutinera soudainement devant une petite feuille de papier, ou devant un écran. Rejoins cette foule.

C'est là où il faut avoir appris à décoder une feuille d'appariements. La plupart du temps, elle est classée par table. Si tu connais le principe des appariements au système suisse, tu sais que tu devrais trouver ton nom plutôt en bas de la liste.

Sur chaque ligne, tu trouves le numéro d'échiquier, suivi du joueur qui a les Blancs (nombre de points, Elo, nom), suivi (à droite) du joueur qui a les Noirs. Le nom peut être avant le Elo, peu importe. Avant la première ronde, tout le monde a zéro points.

Repère la ligne où ton nom apparaît et lis le numéro d'échiquier sur lequel tu dois jouer. Numéro de table ou numéro d'échiquier, c'est pareil. Si ton nom figure dans la colonne de gauche, c'est que tu joues avec les Blancs. S'il est dans la colonne de droite, tu joues avec les Noirs.

Les échecs se jouent à deux. Si le tournoi compte un nombre impair de joueurs, la dernière ligne indique le nom d'un joueur d'un côté et EXEMPT de l'autre. Dans notre exemple, Mattheo THOMAS est exempt. C'est frustrant d'être exempt, mais ça donne un point ! Si tu es dans les plus petits Elos d'un tournoi, et qu'il y a un nombre impair de joueurs, tu seras probablement exempt à une ronde. Parfois, un tournoi démarre avec un nombre pair de joueurs, mais suite à un abandon, il termine avec un nombre impair de joueurs.

Première partie !

Trouve la table qui correspond à ton numéro, et assieds-toi du côté qui correspond à ta couleur. Tu ne peux pas t'asseoir du côté qui te plaît et tourner l'échiquier. Si ton adversaire est déjà installé, salue-le. La pendule doit rester du côté où elle est, même si elle est à gauche alors que tu es droitier 1. En attendant que l'arbitre lance la ronde, vérifie que toutes les pièces sont bien placées, que la pendule des Blancs est levée, et que le cadran indique le bon temps de départ. Si les pièces sont mal placées, tu peux les replacer correctement. Si la pendule des Noirs est levée, tu peux appuyer dessus. Si la pendule indique un temps erroné, lève la main pour appeler l'arbitre, c'est lui (et lui seul) qui règlera correctement la pendule.

Ecoute bien l'arbitre qui donnera un certain nombre de consignes avant le lancement de la première partie. Pour les tournois Jeunes, il précisera peut-être que les joueurs ont droit à deux coups illégaux. S'il ne dit rien, c'est la règle générale qui s'applique : un seul coup illégal, et perte au deuxième coup illégal.

L'arbitre terminera son discours, par "les Noirs appuient !". En dehors des situations d'épidémie, serre la main de ton adversaire et dis-lui "bonne partie". Ce n'est pas écrit dans les règles, mais c'est la tradition et la politesse qui l'exigent. On n'est pas des sauvages ! Si c'est toi qui as les Noirs, déclenche la pendule de ton adversaire en appuyant sur le bouton START. Bonne partie !

Pendant la partie

C'est connu, la pendule stresse les débutants, et les fait jouer trop rapidement. Dis-toi que tu as beaucoup plus de temps que tu ne crois. Une partie de 12 minutes + 3 secondes par coup dure a peu près une demi-heure, c'est bien plus que la plupart des parties que tu joues en loisir. À la fin d'une partie que tu perds, regarde toujours le temps qu'il te reste à la pendule, et dis-toi que tout ce temps, c'est ce que tu viens d'offrir en cadeau à ton adversaire !

Tu constateras à chaque ronde que les forts joueurs (sur les échiquiers avec un petit numéro) jouent encore alors que les derniers échiquiers sont vides. Ne crois pas que c'est parce que les forts joueurs jouent lentement. Il faut voir les choses autrement : c'est parce qu'ils réfléchissent plus longtemps qu'ils sont plus forts. Donc, encore une fois, prends ton temps, et souviens-toi de cette citation du joueur Portugais Pedro Damiano : "si tu trouves un bon coup, regarde s'il n'y en a pas un meilleur."

Surtout quand on débute, il arrive qu'un joueur fasse un coup irrégulier. La seule chose à faire si ça arrive, c'est d'arrêter la pendule (appuie sur le même bouton que pour la démarrer) et de lever le bras pour que l'arbitre intervienne. C'est lui qui décide de la suite à donner.

Fin de partie

Le système suisse fait que dans les premières rondes, il y a de fortes chances que tu perdes. À la fin de la partie, serre la main de ton adversaire et félicite-le discrètement par une phrase du style "bien joué". Même si tu es dégoûté d'avoir perdu, tu viens d'offrir à ton adversaire une victoire, ne lui offre pas, en plus, le plaisir de te voir souffrir de cette défaite !

Une fois ta partie terminée, remets tes pièces en place sur l'échiquier. C'est traditionnellement le vainqueur qui remonte le résultat du match à l'arbitre. Il n'y a plus qu'à espérer que ce sera toi au moins une fois. Tu ne dérangeras pas l'arbitre pour lui dire que tu as gagné. Soit il y a un écran avec une souris (saisie électronique), et tu saisis alors ton résultat en cliquant sur ton nom et en suivant les instructions. Soit tu trouves la feuille où les joueurs sont censés écrire les résultats, et tu inscris le résultat entre ton nom et celui de ton adversaire. 1-0 si tu as gagné avec les blancs, ou 0-1 si tu as gagné avec les Noirs. Ecris 1/2 - 1/2 en cas de nulle.

Après ta partie, si tu veux rester dans la salle pour regarder des parties en cours, c'est souvent toléré, mais garde un silence absolu. Reste toujours à bonne distance des joueurs qui n'ont pas terminé, pour être certain de ne pas les déranger.

Jamais, au grand jamais, tu ne commenteras une partie en cours, pour signaler par exemple un drapeau tombé (perte au temps) ou un coup illégal. Si tu sens que tu aimerais faire ça, et que ça te frustre de ne pas pouvoir le faire, inscris-toi à un stage pour devenir arbitre !

En particulier après une victoire, c'est important de s'assurer que le résultat de ta partie a été correctement pris en compte par l'arbitre. Une erreur, ça arrive. Si le tournoi est en saisie électronique, tu peux voir s'afficher ton résultat dès que tu l'as saisi. Si le tournoi est en saisie papier, il faut attendre que l'arbitre ait affiché les résultats de la ronde pour t'assurer que ton score est correct. À défaut d'un affichage papier des résultats de la ronde qui vient de se terminer, vérifie ton score sur l'appariement de la ronde suivante. En cas d'erreur, préviens l'arbitre immédiatement.

Fin de tournoi

Un tournoi est systématiquement conclu par une remise des prix. C'est parfois un peu long, mais il faut être fair-play et aller applaudir les vainqueurs. La meilleure raison de ne pas sécher cette séance, c'est que tu auras peut-être un prix ! En effet, ce n'est pas parce que tu es dans les derniers que tu n'auras pas un prix. Tous les tournois proposent des prix par catégories (ex. meilleur U10, meilleur non classé,...) et si ça se trouve, tu repartiras avec une coupe, une médaille ou un lot. Aussi, dans les tournois pour tous petits (U8-U10), il arrive que tout le monde reparte avec un petit lot.

Si c'est ton premier tournoi, tu n'es pas venu pour le gagner. Mais ce n'est pas un raison pour ignorer à quelle place tu as terminé. Si ça se trouve, tu n'es pas dernier ! Fréquemment, l'arbitre affiche en fin de tournoi la grille de résultat. Soit sous forme de classement, simple, facile à lire. Parfois sous forme de grille américaine, plus confuse, mais qui affiche quand même les joueurs dans l'ordre d'arrivée. Pour en savoir plus sur la manière de lire une grille américaine, lis cet article.

Voilà, on a fait à peu près le tour, et on espère que ce tour d'horizon t'a donné envie d'aller essayer la compétition. Bien entendu, tu t'y rendras probablement avec d'autres joueurs de ton club, et quel que soit ton résultat, tu verras que c'est surtout une occasion de passer de bons moments avec des copains qui partagent ta passion pour le jeu d'échecs.


1 Dans une partie amicale avec pendule, il est d'usage que le joueur ayant les Noirs choisisse le côté de la pendule. Dans une compétition, l'arbitre place les pendules de manière à ce qu'il puisse bien les voir, c'est pour cette raison que tu ne peux la changer de côté.

.