Dans le monde des Ă©checs, la sortie d'un nouveau pĂ©riodique en Français, c'est une bulle d'oxygĂšne pour les lecteurs et un sacrĂ© challenge pour ses auteurs. Dans un contexte oĂč le mensuel plus que soixantenaire Europe Echecs dĂ©tient un monopole de fait (bon, c'est vrai, il y a aussi Échecs et mat Junior) en proposant des articles variĂ©s et de qualitĂ©, faire son trou avec un nouvel objet papier est loin d'ĂȘtre Ă©vident. C'est le pari d'un trio de VendĂ©ens qui nous propose une publication Ă  mi-chemin entre le livre et la revue, qui se veut plutĂŽt haut de gamme, si on en juge par le prix de vente : 25 €.

Pas une ligne sur ce projet dans la communication de la FĂ©dĂ©ration Française des Échecs. Du coup, on te fait un dĂ©brief. Parce que quand mĂȘme, aller filer 25 balles juste pour voir, c'est pas Ă©vident. Surtout que Route 64 le mag ne se trouve pas en kiosque. Exit l'achat d'impulsion, donc, il faut vraiment vouloir l'acheter.

Sur la forme

Avec sont format A4, sa couverture semi-cartonnĂ©e, son papier Ă©pais façon luxe, le magazine se pose lĂ . À l'intĂ©rieur, des illustrations soignĂ©es, des articles aĂ©rĂ©s et des photos de qualitĂ© - dont notamment plusieurs clichĂ©s du talentueux Lennart Ootes - confortent le statut de l'ouvrage.

Sur le fond

Les auteurs se positionnent délibérément "hors des cases" d'aprÚs leur propre légende. L'ouvrage ne t'apprendra rien qui puisse améliorer ton niveau de jeu. Zéro diagramme. Le public visé va de l'amateur du jeu à celui ou celle qui a tout simplement aimé la fameuse série à succÚs sur Netflix.

On y croise donc des interviews de joueurs comme Maxime Lagarde ou Fabien Libiszewski, ou mĂȘme de l'agent de joueur Laurent Verat, mais aussi de "people" connus pour leur affinitĂ© au jeu, l'Ă©crivain Bernard Weber en l'occurrence. On trouvera aussi des reportages sur la crĂ©ation du jeu Enigmat, sur un fabricant de jeux de luxe en verre, ou sur des tournois qui se tiennent dans des lieux insolites.

La parole est aussi donnĂ©e (le crayon, devrait-on dire) Ă  des artistes, notamment la dessinatrice AdĂšle FugĂšres qui t'offre quelques planches Ă  encadrer si tu es prĂȘt Ă  dĂ©couper ta belle revue. Un dossier sur le chess-boxing cĂŽtoie une prĂ©sentation du manga Blitz. Un article trĂšs intĂ©ressant (fatalement, dĂšs qu'on parle pognon, ...) intitulĂ© "Faire des Ă©checs un mĂ©tier" aiguillera ceux qui hĂ©sitent Ă  arrĂȘter les Ă©tudes pour vivre de leur passion. Quitte Ă  spoiler un peu, pas de grande surprise : ce n'est pas donnĂ© Ă  tout le monde de vivre confortablement des Ă©checs.

Le plus déroutant : une histoire qui laisse dubitatif, du moins jusqu'à ce qu'on découvre que c'est bien marqué Fiction dans un coin et qu'on est allé voir la définition de uchronie échiquéenne.

OĂč l'acheter

La vente se fait uniquement en ligne, soit par abonnement, soit par l'achat à l'unité. Paiement possible par carte, par chÚque, ou par virement.

Le verdict

Pour faire court, on a aimĂ©. OK, c'est pas donnĂ©, mais pour le prix de deux places de cinĂ©, on s'instruit et on s'Ă©vade. Et si ton budget est ric-rac, parles-en Ă  tes potes du club, il y a peut-ĂȘtre quelqu'un qui te le prĂȘtera. Pas d'urgence, non plus, ce n'est pas un magazine d'actualitĂ©, tu peux trĂšs bien lire le n°1 dans un an, c'est une denrĂ©e non-pĂ©rissable.

Longue vie Ă  Route 64 le mag !

.